Notre paroisse

Prière de la Sainte Famille

Notre paroisse a une dévotion toute particulière à la sainte famille et cette prière lui est propre pour l’invoquer à chaque événement important de la paroisse.

Seigneur, toi qui as rassemblé autour de Jésus, ton fils unique, Marie et Joseph dans une communion parfaite de foi, d’espérance et de charité pour former une famille humaine et spirituelle, nous te prions pour notre paroisse.

Que ton esprit renouvelle chacun des paroissiens dans sa relation avec Jésus, notre Sauveur, et dans nos relations les uns avec les autres.

Accorde-nous de placer notre confiance en Toi, d’être bienveillants les uns envers les autres, de pardonner à ceux qui nous font souffrir pour devenir de vrais témoins de ta présence dans nos quartiers.

Aujourd’hui je te confie notre paroisse.

Nous te le demandons par Jésus Christ, ton fils notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec Toi et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles.

Amen

Ouverture des églises, accueil, horaires des messes

Les églises de la paroisse de la Sainte Famille sont ouvertes à des heures variables selon les jours de la semaine. N’hésitez pas à y entrer !

L’église Sainte-Anne
dans le quartier Beauregard

Rue Guy Ropartz – Nancy

Ouverture de l’église

  • du lundi au vendredi de 17h à 18h
  • le samedi de 10h30 à 12h

Accueil des prêtres

  • Mardi de 17h à 18H et sur rendez-vous : Père Benoît GERARDIN
  • Samedi de 16h15 à 17h15 : Père Dominique AUBRY

Messe dominicale le dimanche à 11h
Messes de semaine

  • lundi, mercredi et vendredi à 18h
  • mardi à 19h

Adoration du saint-sacrement le mercredi à 17h

 


L’église Jean le Baptiste
au milieu du Champ le Boeuf

25 rue de la Meuse – Laxou

Ouverture de l’église et accueil

Le vendredi de 14h à 16h, hors vacances scolaires.

Messe dominicale anticipée le samedi à 18h

Messe de semaine le mercredi à 18h15

 


L’église de la Vierge des Pauvres
sur le Plateau de Haye

Rue Laurent Bonnevay – Nancy

Ouverture

  • du lundi au vendredi de 17h à 18h
  • samedi et dimanche de 10h à 11h30

Messes dominicales

  • anticipée le samedi à 20h (néo catéchuménat)
  • le dimanche à 9h30

Messes de semaine

  • le mardi à 18h
  • le jeudi à 18h
  • le vendredi à 12h30

Chapelet

  • Le jeudi, à 18h à l’église Sainte-Anne du 1er mai au 30 octobre.
  • Le dimanche à 10h30 à l’église de la Vierge des Pauvres

Les textes du jour en cliquant ici

Prêtres : accueil et confession

Benoît Gérardin, curé de la paroisse de la Sainte Famille, 06 32 33 33 64, benoit.gerardin@gmail.com
à l’église Sainte-Anne le mardi de 16h30 à 18h30

Paolo Anfuso, prêtre coopérateur et prêtre du Chemin néo-catéchuménal, 07 52 50 20 30, paoloanfuso@gmail.com
à la Vierge des Pauvres le mardi de 17h30 à 18h.

Père Dominique Aubry, prêtre coopérateur, 06 41 37 76 43

Olivier Bruneau, diacre permanent, 06 86 80 67 61, bruneauolive@free.fr

Contact

Tél : 03 83 98 60 05 – mail : saintefamille@catholique-nancy.fr

Permanences d’accueil

pour répondre à vos questions et demandes orales, écrites ou téléphoniques concernant messes, baptêmes, catéchèse, confirmation, mariages…
pour inscrire et encaisser les demandes de messes,
pour gérer les dossiers des baptêmes et des mariages,

Si vous avez des informations à transmettre, des salles à louer ou d’autres demandes particulières :
Téléphone paroissial : 03 83 98 60 05
Mail de la paroisse : saintefamille@catholique-nancy.fr
Mail pour transmettre des infos : communication.saintefamille@gmail.com

L'équipe d'animation pastorale 2021-2022

La composition de l’équipe d’animation pastorale de la paroisse en 2021-2022
Père Benoît Gérardin, curé de la paroisse

Béatrice Daubanton

Coordinatrice pastorale

Père Paolo Anfuso

Thierry Alliotte

Soeur Anésie Habonimana

Gilles Manginois

 

Odile Manginois

 

Xavier Ducrocq  

Sylvie Ducrocq

 

Contacts de la paroisse

PAROISSE DE LA SAINTE FAMILLE

Secrétariat paroissial : 03 83 98 60 05

Adresse postale : 3 rue Guy Ropartz – 54000 NANCY

Mail : saintefamille@catholique-nancy.fr

Site web : www.catholique-nancy.fr/saintefamille

Facebook : www.facebook.com/paroisse saintefamille nancy

En fonction sur la paroisse

Père Benoît Gérardin, curé de la paroisse de la Sainte Famille

* 06 32 33 33 64
* benoit.gerardin@gmail.com

Père Jean-Louis Coinsmann, prêtre coopérateur

* 06 82 30 03 47
* jl.coinsmann@yahoo.fr

Père Paolo Anfuso, prêtre coopérateur et prêtre du chemin néo-catéchuménal

* 07 52 50 20 30
* paoloanfuso@gmail.com

Père Pierre Demenois, curé du secteur pastoral Nancy-Ouest

* 06 61 40 63 66
* pdemenois@yahoo.fr

Olivier Bruneau, diacre

* 06 86 80 67 61
* bruneauolive@free.fr

L’équipe d’Animation Pastorale

L’EAP est mandatée par l’évêque pour avoir le souci de l’ensemble de la paroisse afin que l’essentiel de la mission d’enseigner, de sanctifier, de guider, soit assuré sur le territoire.

Des sœurs à votre disposition

Toute l’année, des religieuses se tiennent à votre disposition au Centre spirituel diocésain.

Les sœurs Marie, Espérance et Anésie, arrivées en septembre du Burundi dans notre diocèse sont présentes au centre spirituel diocésain, rue du Carmel à Nancy pour vous rencontrer, vous écouter et prier avec vous à vos intentions.

Présentation des soeurs sur le site du diocèse

Les 3 églises de la paroisse

L'église Sainte-Anne

En haut de l’avenue de Boufflers, l’église Sainte-Anne veille sur le quartier de Beauregard.

UNE ÉGLISE PHARE

L’église s’avance au-dessus d’une galerie, semblant désirer mieux voir ce qui se passe sur cette avenue si passante qu’est l’avenue de Boufflers…

UN PEU D’HISTOIRE

Une nouvelle église pour une nouvelle paroisse dans un nouveau quartier

L’église Sainte-Anne est construite entre 1957 et 1960 pour accueillir les fidèles d’une nouvelle paroisse fondée en novembre 1955 pour le quartier dit des 3B (Buthégnémont, Beauregard, Boufflers) alors en pleine expansion.

Elle se développe sur deux niveaux suivant la pente du terrain : au rez-de-chaussée accessible depuis la rue Guy Ropartz (les anciennes salles de catéchèse) et un étage qui renferme l’espace liturgique.

les célébrations dans l’église
Ouverture de l’église, de l’accueil et du secrétariat (cliquer ici)

L’ALBUM PHOTOS DE L’ÉGLISE

Un curé bâtisseur : André Lamy – un architecte : Pierre Prunet

En 1956, un concours national est lancé par l’évêché de Nancy-Toul sur un programme rédigé par un comité de construction dirigé par l’abbé André Lamy (1911-2003), prêtre de la nouvelle paroisse. Parmi les trente-trois projets déposés, celui de l’architecte parisien Pierre Prunet (1926-2005) est retenu. La première pierre de l’église est posée en octobre 1957, la première messe y est célébrée le 25 décembre 1959. La consécration par Mgr Pirolley, évêque de Nancy et de Toul (1957-1971) a lieu en avril 1960.

Du projet initial, le presbytère et le clocher ne furent pas réalisés faute de financement. Le presbytère actuel a été construit en 1993 sur le côté ouest de l’église, un emplacement différent de celui prévu au départ.

Un plan carré à l’extérieur, un espace en amphithéâtre à l’intérieur

Du plan carré à l’extérieur, on passe à l’intérieur à un espace en forme d’amphithéâtre dont l’axe médian, marqué par le vitrail d’angle, l’autel et le baptistère suit la diagonale du carré. L’autel est posé sur une plateforme surélevée, en marbre sombre. Les bancs sont disposés en arc de cercle sur une pente descendante.

Tous les regards sont dirigés vers l’autel…

Par cette disposition, tous les regards convergent vers l’autel. L’espace est unifié, sans séparation entre l’assemblée et le célébrant. L’objectif est d’obtenir une plus grande participation des fidèles, précepte entériné par le concile Vatican II (1962-1965).

Derrière les bancs s’ouvrent la sacristie, la chapelle de semaine, un espace servant de confessionnal mais dépourvu de tout meuble spécifique et, au-dessus, une tribune permettant d’augmenter la capacité d’accueil.

Dans l’axe de l’autel et de la verrière, l’espace se développe sur deux niveaux, lui donnant ainsi une place privilégiée.

Un mobilier tout en simplicité et sobriété

Le mobilier intérieur est très sobre, conformément aux principes de simplicité et de pauvreté voulus par l’abbé Lamy.

Le tabernacle en métal, disposé à l’origine sur l’autel, est posé, depuis les années 1990, sur une colonne en pierre. Le Christ en croix et le chemin de croix fixé sur les lambris, deux œuvres en plâtre noirci, furent réalisés par Claude Wetzstein (1920-2001), sculpteur lorrain.

La verrière disposée dans l’axe autel-tabernacle-croix fut réalisé par le peintre verrier lorrain Camille Hilaire (1916-2004) et l’atelier nancéien Benoît Frères. Posée en 1964, elle est représentative de l’art sacré des années 1960 qui s’affranchit des représentations figuratives.

UNE ÉGLISE À VOIR ABSOLUMENT,

symbole de l’évolution de l’Eglise dans ces années d’après guerre, où les fidèles sont invités à participer à la vie paroissiale, avant même le concile Vatican II.

L'église de la Vierge des Pauvres

Une tente au milieu des immeubles…

AU MILIEU DE NATIONALITÉS DIVERSES

« Dieu a planté sa tente » au milieu d’un quartier où la population bouge sans cesse, habitants éphémères de nationalités variées, étudiants en transit avant la fin de leurs études…

LOCALISATION

  • L’église est située sur le Plateau de Haye, Rue Dominique Louis, parmi les immeubles du Haut du Lièvre
  • Le presbytère est situé face aux immeubles, rue Bonnevay.
Les célébrations
Ouverture de l’église

UN PEU D’HISTOIRE

Dès sa conception l’église de la Vierge des pauvres a été comprise dans un ensemble – église, presbytère, salles de rencontres – situé au milieu des immenses immeubles du Cèdre bleu et du Tilleul argenté, 2 barres d’une longueur interminable, et d’une hauteur défiant les plus hautes cathédrales. L’abbé Georges Matte a voulu un édifice humble et l’architecte Bernard Zehrfuss a conçu une tente au milieu d’un peuple d’origine multiple, un peuple de voyageurs.

UN PEU D’ARCHITECTURE

Les murs – éléments préfabriqués en béton – soutiennent la voûte dont la courbe rappelle celle d’une toile de tente. Cette « toiture » est composée de grands arcs en bois lamellé-collé et couverte d’ardoises. Un puits de lumière assure une grande luminosité à l’ensemble, et cette église, comme celle de Sainte-Anne à Beauregard – surprend par sa clarté

Deux chapelles « latérales » – l’église est ronde – sont réservées à la naissance et la mort : les fonts baptismaux d’un côté, la chapelle funéraire de l’autre récapitulent la vie chrétienne

la chapelle du fond, derrière l’autel, abrite le saint-sacrement

LA LITURGIE INTÉRIEURE

Comme tout bâtiment religieux, l’église de la Vierge des Pauvres est habitée par des œuvres d’art, véritables méditations qui conduisent à la prière et au recueillement. Les mosaïques d’Elisabeth et Francis Poydenot-d’Oro et les fresques de Françoise Malaprade-Schrepfer habillent les murs de couleurs vives et joyeuses.

L’ALBUM PHOTOS

L'église Jean-le-Baptiste

L’église Jean-le-Baptiste est nichée au milieu du quartier de Champ le Boeuf à Laxou.

UNE PETITE ÉGLISE DANS LA VERDURE

Cierge pascal
Qui imaginerait que l’église Jean-le-Baptiste est au milieu d’un quartier urbain de forte densité de population ?

UNE ÉGLISE SOUS LE SIGNE DU BAPTÊME DU CHRIST

 

Voir l’album photos

LOCALISATION

  • Entre CILM et centre commercial, l’église se niche 25 rue de la Meuse (Laxou)

UNE CRÈCHE DANS UN BERCEAU

LES CÉLÉBRATIONS DANS L’ÉGLISE

OUVERTURE DE L’ÉGLISE

Je suis la servante du SeigneurJoseph protège Marie, qui couve l’enfant Jésus de son regard de mère aimante

Travaux sur la paroisse

Quelques photos des « travaux d’Hercule » réalisés par plusieurs paroissiens la veille ou pendant le confinement.

Le temps du confinement n’a pas été perdu pour tout le monde. Vous allez découvrir quelques photos des « 12 travaux d’Hercule » réalisés par plusieurs paroissiens la veille ou pendant le confinement. Je vais forcément oublier des participants. Pardon aux oubliés et merci à chacun !

A la Vierge des pauvres

La veille du confinement, une petite équipe a vidé et nettoyé la sacristie de la Vierge des Pauvres. Ce ne fut pas une petite affaire. Plus de 30 ans de poussières et vieilleries nous ont valu une grosse journée de travail harassante. Merci spécialement à Marie-Ange Reinbold, Marie-Agnès Bailly et Guy Goujon.
Pendant le confinement, Deiver et Paolo ont débroussaillé les abords de l’église et ils ont gratté et mis un coup de peinture sur la grande porte d’entrée. Le nettoyage se poursuit aussi à l’intérieur de l’église.  Merci pour leur dévouement.
    

Voir les photos plus grandes dans l’album photos

A sainte Anne

En attente depuis des mois, l’entreprise a commencé mercredi 20 mai les travaux pour l’isolation et la rénovation de la sacristie et de la pièce attenante appelée à être un futur secrétariat paroissial. Ce lieu permettra d’ouvrir l’église et de faire en même temps de l’accueil et du secrétariat. Un gros travail de tri et de classement des archives des trois clochers est à venir. Il est temps aussi que le secrétariat paroissial passe à l’informatique.
Merci aussi à Denis Christophe qui a profité de ce temps pour mettre un coup de peinture dans les salles caté.
Grâce à Charles Ménière et Marcel Betting, les cloches de Ste Anne résonnent à nouveau dans tout le quartier.

 

Votre curé reconnaissant.