Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La Sainte-Trinité au Nord-Est de Nancy La Sainte-Trinité au Nord-Est de Nancy
Navigation

LA JOIE DE PÂQUES

La Résurrection_ArtBible.org_Luca Giordano (1665)

« Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts »

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »

Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place.

C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

(Jn 20, 1-9)

La résurrection (retable d’Issenheim, Mathias Grunewald)

 

Il vit, et il crut.

Voilà ce que dit Jean, à propos de lui, dans le passage ci-dessus. Mais on pourrait le dire également de Paul sur le chemin de Damas : « En tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis ».

Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort –, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.
Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis.
Car moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, puisque j’ai persécuté l’Église de Dieu.
Mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et sa grâce, venant en moi, n’a pas été stérile. Je me suis donné de la peine plus que tous les autres ; à vrai dire, ce n’est pas moi, c’est la grâce de Dieu avec moi.
Bref, qu’il s’agisse de moi ou des autres, voilà ce que nous proclamons, voilà ce que vous croyez.

(1 Co 15, 3-11)

 

Méditation : le sens de la résurrection de Jésus
(Par le père Bernard Sesboüé, jésuite et théologien )

… Paul dit de manière stylisée et facile à transmettre les deux points essentiels de la foi : mort et sépulture d'une part, résurrection d'autre part. Il appuie sa proclamation sur le témoignage de tous ceux qui ont été les bénéficiaires d'une apparition du ressuscité. Il se met enfin en scène lui-même. L'évocation de tous ces témoins est une invitation à les consulter si la chose est possible. Mais elle ne doit pas nous faire oublier que les apparitions de Jésus ont été reconnues dans la foi. Le chrétien est invité à entrer dans la chaîne des nouveaux témoins qui auront cru sur la parole des témoins originaires.

LIRE LA TOTALITÉ DE L’ARTICLE sur croire.la-croix.com

 

Prière

 

Seigneur crucifié et ressuscité, apprends-nous à affronter les luttes de la vie quotidienne afin que nous vivions dans une grande plénitude.
Tu as humblement et patiemment accueilli les échecs de la vie humaine comme les souffrances de la crucifixion. Alors les peines et les luttes que nous apporte chaque journée, aide-nous à les vivre comme des occasions de grandir et de mieux te ressembler.
Rends-nous capable de les affronter, plein de confiance en ton soutien. Fais nous comprendre que nous n'arrivons à la plénitude de la vie qu'en mourant sans cesse en nous mêmes et en nos désirs égoïstes. Car c'est seulement en mourant avec Toi que nous pouvons ressusciter avec Toi.
Que rien désormais ne nous fasse souffrir ou pleurer au point d'en oublier la joie de ta résurrection.

Mère Teresa

 

Le site la-croix.com propose les dix plus belles prières de Mère Teresa.


(photo la-croix.com)