Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Église et bioéthique

États généraux de la bioéthique 

Depuis le 18 janvier, les débats des États généraux de la bioéthique ont commencé. Leur objectif est simple : permettre à tout citoyen de s’éclairer sur les avancées scientifiques et techniques concernant la bioéthique, se forger un avis et l’exprimer.

Déclaration du conseil permanent de la Conférence des évêques de France (texte intégral)
 

Un espace eglise-bioethique.fr

Un nouvel espace est ouvert sur le site de l'Église de France : eglise-bioethique.fr.
Y sont publiées dix fiches rédigées par le groupe de travail « Église et bioéthique » pour expliquer les enjeux des sujets abordés lors des États généraux. Sont en ligne : 


Les évêques nous invitent à nous exprimer : « Au nom de l’amour désintéressé de l’Église pour tout être humain, les évêques proposent aux catholiques, ainsi qu’à tous les hommes et femmes de bonne volonté, d’apporter leurs contributions par leurs réflexions et leurs témoignages. Les Espaces de réflexion éthique régionaux sont organisés dans ce but dans toute la France. Nous les invitons à s’y inscrire. De même, le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE)*** a mis en place un site internet pour recueillir nos avis de citoyens. Nous devons y apporter notre contribution.» 

 

***  Quel monde voulons-nous pour demain ? C’est cette question large, mais primordiale, que je souhaite vous adresser à travers ce site web. Une véritable invitation à la réflexion et au débat, en somme… et qui prend une importance particulière puisque c’est dans le cadre des États généraux de la bioéthique que celle-ci se pose aujourd’hui. Pourquoi des États généraux ? L’actuelle loi de bioéthique date de 2011 et elle prévoit – entre autres choses, bien sûr ! – la révision de la loi dans les sept ans et l’organisation par le Comité Consultatif National d’Éthique d’États généraux de la bioéthique en amont de cette révision. Ainsi une période de débat public s’ouvre-t-elle aujourd’hui et les résultats de ce débat auront pour objectif d’éclairer les acteurs politiques qui porteront la révision de la loi à la fin de l’année 2018.
Ce débat n’a pas vocation à être un débat d’experts : il est, aussi, le vôtre. Et parce que chaque pensée est singulière, je vous invite toutes et tous à participer à ce moment essentiel de notre démocratie. Ce site web est un outil clé des États généraux. Vous pourrez, en effet, sur ce site, retrouver l’ensemble des événements tenus dans toute la France, auxquels vous êtes évidemment appelés à participer… mais aussi un certain nombre d’informations essentielles pour faire mûrir votre réflexion. Seront en effet consultables en ligne des contributions de différentes associations, sociétés savantes… mais aussi les comptes-rendus des débats régionaux. Tout un ensemble de fiches d’information, rappelant les enjeux et les questions soulevées par les thématiques principales, seront également mis à votre disposition. Surtout, vous pourrez sur ce site, au sein des espaces dédiés, formuler votre propre opinion sur un ensemble large de thèmes. ​Vous le verrez, ce site n’est pas un site de sondage. Il vous invite, avant tout, à approfondir et formuler des arguments pour présenter vos positions, dans un climat que nous souhaitons serein et respectueux. L’ensemble de vos contributions participera ensuite au rapport de synthèse final que le CCNE constituera, en toute neutralité, au moyen des contributions qu’il aura réunies. Il est donc important pour nous, au CCNE, de recueillir le plus de contributions possibles pour produire un rapport donnant à voir, de façon objective, un large panorama d’opinions. Je vous donne d’ores et déjà rendez-vous en région pour participer aux débats et sur ce site à partir de début février. Je vous souhaite, à toutes et à tous, de très bons États généraux de la bioéthique, en espérant qu’ils seront pour vous comme pour nous au CCNE une période stimulante et enrichissante à bien des égards.
Professeur Jean-François Delfraissy, président du Comité Consultatif National d’Éthique