Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nancy - Église Saint-Sébastien Nancy - Église Saint-Sébastien

Appel aux bonnes volontés

L'EAP (Equipe d'Animation Pastorale) de Saint Sébastien souhaite travailler en étroite collaboration avec tous ceux et celles qui se sentent concernés par la vie et la mission de cette église au cœur de Nancy.

Bonjour,

Merci de votre présence aujourd’hui à St Sébastien.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Gérard Haumonté, envoyé en mission comme coordinateur de la pastorale à St Sébastien, le 7 décembre dernier par le vicaire général, Jean-Michaël Munier, avec une Équipe d’Animation Pastorale, aux cotés du recteur, Michel Henry.

 

St Sébastien n’est pas une paroisse, mais sa position, au cœur de la ville, lui donne, selon la volonté de notre évêque, une mission toute particulière ouverte sur tout Nancy et même l’agglomération, ainsi que votre présence en témoigne.

Les grands axes de cette mission, définie avec le vicaire général, sont mentionnées dans la feuille d’annonces que vous avez en mains. Je ne les détaillerai donc pas.

 

Le souci de l’accueil de tous, tous les jours ; les liens avec la Belle Porte, au service de la diaconie animée par Ph. Demeestère sj ; la pastorale de l’art et du beau ; l’ouverture du cœur et de l’esprit, tournée vers l’Évangélisation à l’appel du pape François inspirent nos travaux en EAP.

Je vous parlerai à la fin de la messe d’un projet que nous allons lancer ; «  le dimanche des témoins », mais nous en avons d’autres :

développer l’accueil et l’écoute attentive des visiteurs,
étoffer le site Internet que nous venons d’ ouvrir et dont nous vous donnerons les coordonnées prochainement,
aborder paisiblement les questions de société qui traversent et ébranlent l’opinion,
participer en juin à la nuit des églises pour prolonger la réussite de la journée du patrimoine en septembre dernier, au cours de laquelle plus de 350 visiteurs ont appris, par exemple, que les 4 mats d’éclairage de la place Charles III ont été voulus par leur concepteur pour rappeler les flèches du martyr de Saint Sébastien, ou découvrir, à grand peine, car sale et mal éclairé, un des rares tableaux représentant la mort de Saint Joseph.
rencontrer le pasteur protestant de l’église St François au centre ville de Lausanne  confronté à la même situation que nous : un environnement de bureaux et de commerces, moins de résidants et de moins en moins de fréquentation.
etc.…

 

Mais pour faire tout cela nous avons besoin de vous.

C’est pourquoi vous avez dans les mains cet appel aux bonnes volontés que nous réitérons depuis plusieurs semaines.

Vous profitez de ce que l’Église et les chrétiens organisent et vous proposent , et vous avez raison !

Les belles fêtes de Noël, des Rameaux, de Pâques.

Les conférences, les débats, les expositions, les formations, les pèlerinages.

L’accompagnement des enfants, des adolescents, des personnes âgées, des malades, des moments de joie, de peine, de deuil, de toutes les étapes de la vie.

Les sacrements de l’Eucharistie, de la Réconciliation, des malades.

Vous en profitez pour votre bien et celui de tous ceux qui vous entourent.

Vous prenez et c’est  bon.

 

 

 

Donner – recevoir, recevoir – donner c’est le cycle de la vie.

 

Aujourd’hui nous vous appelons à donner.

Nous avons besoin de vous.

Donnez !

 

Donnez de votre argent, certes nous en avons besoin pour mener à bien tous nos projets, mais ce n’est pas le plus important.

Surtout donnez de vous, de votre temps, de votre cœur, de votre gentillesse, de votre sourire, de votre bonté, de votre énergie, de votre enthousiasme.

Même si vous avez l’impression de ne pas savoir, ce n’est pas grave, tout s’apprend.

Il n’y a pas de petits services, tout service rendu est grand et important.

 

Pensez aussi à répandre cet appel autour de vous, en famille, dans le quartier, entre amis.

Vous savez, il y a des personnes à qui on ne demande jamais rien ; mais qui aimeraient tant que l’on pense à elles, que l’on fasse appel à elles et se rendre utiles : «  c’est toujours aux mêmes que l’on demande », « c’est toujours les mêmes qui font tout » !

 

Samedi dernier nous avions une journée de formation pour les EAP avec Isabelle Parmentier, théologienne. A propos des appels, elle nous racontait, à sa façon, la parabole des ouvriers de la 11° heure : «  Comment se fait-il que vous soyez encore là , à cette heure, à ne rien faire ? Mais Seigneur, nous sommes là depuis le grand matin et personne ne nous a rien demandé »

 

 Venez.

Il y a du travail dans la vigne de St Sébastien !

Merci de réfléchir à cet appel.