Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint-Gérard du Toulois Nord
Navigation

Dimanche de la santé à Lucey

Christiane Choux aumônier a témoigné de son engagement à la messe de Dimanche 8 février à Lucey

Je suis depuis peu aumônier au centre hospitalier St Charles regroupant l'hôpital et les 2 maisons de retraite de Toul suite à un appel du précédent aumônier.J'ai été appelée au service des personnes malades, des personnes âgées mais également de leur famille et du personnel soignant. Je découvre depuis quelques mois cette nouvelle mission d'accompagnement , de présence d'écoute aidée de bénévoles faisant partie de cette équipe d'aumônerie.

Avec les bénévoles, nous nous retrouvons toutes les semaines où nous partageons le vécu de nos visites et aussi ce qui nous habite. C'est toujours un moment riche de partage. Chacun et chacune donne de son temps pour visiter les malades et les résidents des maisons de retraite. Chacun et chacune pourrait relater ce qu'il ou elle vit dans cette maison.

C'est ce monsieur que je visite un après-midi.Il a l'air triste, son regard est un peu perdu.Je lui serre la main , lui dit bonjour, il est là depuis peu dans cette maison de retraite, je me présente comme aumônier catholique. Il commence à parler , j'essaye de comprendre ce qu'il veut me dire mais ses propos sont décousus. Je l'écoute attentivement.Je ne comprends toujours pas, ou quelques morceaux de phrases. Mais je suis là avec lui ; je suis toute à lui. Son visage se plisse, il se met à pleurer.Puis li continue de s'exprimer. La visite dure 10 peut-être 15 mn ou peut-être plus.Je ne comprends toujours pas la totalité de ce qu'il dit mais il semble apaisé. Je lui dit au revoir et il me dit « merci »...« merci de votre visite »

Une autre fois, je visite une dame à l'hôpital. Lorsque je me présente , aussitôt elle me parle de sa foi qui l'a fait vivre.Elle me raconte une ou deux anecdotes où elle a invoqué tel ou tel saint . Elle me montre sur sa table un ange qu'une personne venue la voir lui a offert. Je la visite plusieurs fois car elle est restée un certain temps à l'hôpital . Lorsque je la quitte, elle me fait un petit geste de la main avec un sourire lumineux.

Chaque rencontre est unique, on ne sait jamais comment cela va se passer. Je ne viens pas en mon nom mais au nom de l'Eglise. Avant de commencer les visites , je prie le Seigneur de m'inspirer la manière d'être présente , les gestes, la parole, le regard , le silence , l'écoute ... Je le laisse me guider pour être plus proche de ces personnes qui sont avant tout dans leur fragilité , leur vulnérabilité , mes fréres et soeurs en Christ et en humanité