Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint-Pierre-Fourier en pays mussipontain

40 jours

40 jours de désert

Du mercredi des Cendres à Pâques, 40 jours pour se mettre en chemin vers la résurrection. Le temps de l'évocation, le temps de la préparation...

40 jours, une évocation

Dans le désertEvocation des 40 ans des Hébreux dans le désert, où les sauvés sont devenus un peuple.

Evocation des 40 jours de Jésus dans le désert, où il fut tenté et d'où il sortit vainqueur.

Evocation des 40 jours pour les catéchumènes adultes, aux premiers siècles de l'Eglise. Ils terminaient à Pâques leur préparation au Baptême, en un temps joyeux de lutte pour le Seigneur, avec toute leur communauté.

Evocation aujourd'hui de ce temps fort pour l'Eglise, où se conjuguent pénitence, partage, prière, jeûne en préparation de Pâques : mort et résurrection du Seigneur, don de l'Esprit.

Evocation aussi pour nous, chrétiens, d'un visage de Dieu redécouvert en cette année jubilaire de la Misécorde. Dieu est miséricorde. Nous sommes invités à en faire l'expérience et ainsi devenir à notre tour acteurs de miséricorde.

40 jours, un temps privilégié

Un temps personnel : personne ne peut se mettre à notre place.

Un temps communautaire : en Eglise, nous avançons toujours ensemble — peuple de frères, peuple du partage comme nous aimons à le chanter.

Un temps tourné vers Pâques : ce qui lui donne sa coloration d'exigence, avec la pénitence et la réconciliation, et aussi de joie. Nous voulons progresser vers la Joie Pascale, condition habituelle du chrétien.

Un temps missionnaire : la pénitence nous allége, le carême et le silence nous ramènent à l'essentiel, la charité nous dynamisent. Notre vie en solidarité avec tant de chrétiens d'autres églises dans le monde en est affermie. Vivre ce temps en Eglise, c''est pour notre bien certes, et aussi pour le salut de tous.

Pour notre bonheur, le Carême est un temps de grâce qui nous permet de vivre davantage en union avec le Père, le Fils et l'Esprit en Eglise, en particulier dans l'écoute de la Parole de Dieu.

Pour notre diocèse, il est une chance pour accueillir des propositions qui nous pemettront d'annoncer la Bonne Nouvelle de l'Evangile dans une culture nouvelle.

Saisissons cette chance !

Retrouvez nos propositions dans notre agenda et les confessions ou célébrations pénitentielles dans les horaires de messes.