Accédez au site du secteur pastoral du Pays-Haut

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint-Pierre-et-Saint-Paul de l'Alzette
Navigation

L’aumônerie de l’Hôpital de Mont-Saint-Martin

Témoignages de bénévoles…

❚ Une dame était hospitalisée, on lui apprend : «Vous avez un cancer».
On me demande d’aller rencontrer cette personne qui a besoin de soutien.
Quelques jours après, le mari me rencontre et me dit : «Retournez voir mon épouse, votre visite lui a apporté un grand soutien.»

❚ 22 heures. Une famille veut absolument un temps de prière auprès du papa qui s’en va.
En arrivant, je suis conduite auprès de la personne, elle vient de décéder. La famille précise que le papa a reçu le sacrement de l’onction des malades en paroisse, et la communion avant d’être hospitalisé. Avec la famille, nous disons la «Prière de l’Adieu.» La famille en a demandé la photocopie, et nous a remerciés de notre présence à leur côté. Les infirmières nous ont remerciés aussi : «Vous avez pris le temps avec la famille.
Nous n’avons pas toujours le temps disponible pour nous en occuper.»

❚ Une équipe de bénévoles,
Nicole, Marie, Soeur Marie-Hélène, Françoise, père Édouard, se rendent disponibles pour rencontrer les personnes hospitalisées à l’hôpital de Mont-Saint-Martin. Dans le respect des lois et des règles régissant l’accès des établissements de santé, si les bénévoles de l’aumônerie de l’hôpital ne peuvent plus aller
visiter les personnes hospitalisées dans chaque chambre, sans les connaître, elles peuvent se rendre disponibles pour répondre à toute demande de la personne malade, ou d’un membre de sa famille, en accord avec cette personne.

Démarche à suivre :

pour cela, la personne malade (ou un de ses proches), en fait la demande de préférence auprès de l’infirmière du service (ou d’un membre de l’équipe soignante).

L’infirmière se met en relation avec l’équipe de bénévoles, et avec le service d’accueil de l’hôpital, qui assurera l’accueil du bénévole ou du prêtre, et annoncera sa venue au service !

Ainsi, des personnes dont la période d’hospitalisation se prolonge, peuvent demander à recevoir la communion, qui leur sera apportée par une des personnes bénévoles, agréée aussi par le service de l’hôpital.

Ami lecteur
Si chacun d’entre nous a la possibilité de rendre visite à une personne de sa connaissance, il est évident que les membres de l’équipe d’aumônerie ne peuvent pas deviner quelles personnes aimeraient recevoir leur visite.
C’est à chacun de nous que revient la responsabilité de faire connaître ces dispositions.

Pierre Loppinet

 

 

Les contacts :
Nicole Trichelair
Marie Girard
Soeur Marie-Hélène,
Père Édouard Manyanga