Accédez au site du secteur pastoral du Pays-Haut

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint-Martin de Longwy

Y a-t-il des preuves de l’existence de Dieu?

Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, l’Eglise affirme que l’homme peut connaître naturellement Dieu par sa raison*.

L’ existence de Dieu est-elle une croyance irrationnelle ?

Une connaissance directe de Dieu n’est pas possible puisque, s’il existe, le Créateur se situe au-delà des limites de sa création.
Cependant, le Dieu invisible se rend visible par ses œuvres de manière indirecte, comme une cause peut se faire connaître par ses effets.
L’observation d’une horloge suppose l’existence de l’horloger.

Ce sont des démonstrations philosophiques qui permettent de découvrir l’existence de Dieu.
Celles-ci peuvent aussi s’appuyer sur la science qui nous donne de plus en plus de matière.
Ces argumentations permettent d’affirmer que la raison et la foi sont compatibles, voire que la raison est une invitation à la foi.
Il existe plusieurs démonstrations qui ont été émises et affinées au cours de l’Histoire.

Nous en présentons deux : la «preuve par l’ordre» et la «preuve par la contingence».

Qu’est-ce que la «preuve par l’ordre» ?

Cette démonstration a été renforcée ces derniers temps par d’incroyables découvertes scientifiques.
Celles-ci montrent à la fois la stupéfiante complexité de l’univers et l’improbabilité de la vie, ce qui permet d’en déduire
la nécessité d’une énorme intelligence créatrice à la base.

La science a découvert l’existence d’une quinzaine de constantes fondamentales.
Il s’agit de nombres fixes qui structurent notre univers et sont nécessaires à sa naissance
(vitesse de la lumière, constante gravitationnelle, constante de Planck...).
La combinaison de ces valeurs initiales est tellement complexe et précise qu’elle suppose une puissante préméditation.
On parle de «réglage fin de l’univers».
Dans ce groupe de nombres, si on change une seule de ces valeurs, même de manière infime, le Big Bang aurait été stérile.
La densité de l’univers par exemple, doit être réglée à une précision de 10-60. Cette précision est égale à celle d’un archer voulant planter
une flèche dans une cible de 1 cm² placée au bord de l’univers à 14 milliards d’années-lumière.
L’ univers a-t-il pu s’ordonner ainsi par hasard ?

D’autres découvertes scientifiques peuvent conforter l’idée d’un monde créé avec subtilité :
le Big Bang, la complexité du monde et de la vie, l’ADN, l’évolution des espèces, le caractère unique du genre humain...
Un simple brin d’herbe est plus complexe et plus génial qu’une centrale nucléaire.
Même la physique quantique, dont le processus peut sembler hasardeux au premier abord, obéit à des lois.
Ceci permet d’affirmer que seul un élément intelligent et rationnel, règle le cosmos et fait que celui-ci n’est pas un chaos.

 

Lire la suite en cliquant ici

 

 

*Dieu, principe et fin de toute chose, peut être connu avec certitude par la lumière de la raison humaine à partir des choses créées car,
comme le dit l’Épître de Paul aux Romains (1,20), depuis la création du monde, les perfections invisibles de Dieu
se laissent voir à l’intelligence par ses œuvres (Vatican I, 1869-1870, Constitution Dei Filius).

Crédit photo : Amas stellaire Westerlund 2, Credit: NASA, ESA, the Hubble Heritage Team (STScI/AURA), A. Nota (ESA/STScI), and the Westerlund 2 Science Team