Accédez au site du secteur pastoral du Pays-Haut

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les apôtres Pierre et Paul

Découvrir le Catéchisme

Comme à chaque rentrée scolaire, le catéchisme reprend de l'activité.
Aline, catéchiste auprès d'enfants de 8 à 11 ans sur la paroisse des apôtres Pierre et Paul,
nous fait part de son expérience « d'éducateur de la Foi ».


A quoi sert le catéchisme ? Pourquoi y inscrire son enfant ?
Le caté invite les enfants à accueillir l'amour de Dieu, à rencontrer Jésus et à cheminer avec Lui.
C'est permettre à l'enfant de vivre l'Évangile, grandir dans la foi et de se préparer à recevoir les sacrements
notamment le baptême, l'eucharistie, la confirmation et la réconciliation.

Comment se déroulent les séances ?
Les enfants grâce a un parcours composé de modules, découvrent des textes bibliques ou la vie d'un saint à travers un DVD,
la lecture ou les mimes. Un temps d'échanges permet de s'exprimer, de partager.
Il y a aussi les chants, le recueillement par la prière.

Et si mon enfant n'est pas baptisé ?
Tous les enfants peuvent venir au caté.
Un chemin lui sera proposé pour le conduire vers le baptême s'il le souhaite.

Je suis adulte. Existe-t-il une catéchèse adaptée?
Il y a une proposition de catéchumènat sur le Pays-Haut pour les adultes qui souhaitent se faire baptiser.
Des groupes de lecture biblique, par thème, existent également pour ceux qui veulent approfondir ou redécouvrir la foi.

Pourquoi transmettre la foi, et particulierement aux enfants ? Et vous, comment avez vous trouvé la foi ?
Je viens d'une famille catholique. Je suis également allé au caté et ai fait ma première communion.
Et cet engagement personnel de catéchiste qui permet de donner ce qu'on a reçu, ce à quoi l'on croit,
est une enrichissante expérience qui permet de raviver sa foi.

Comment êtes vous devenu catéchiste ?
C'est grâce au prêtre de ma paroisse, l'abbé Fiegel, qui a accepté ma démarche, il y a 7 ans, de faire le caté à la maison
pour des enfants de mon quartier et ma fille Laura.

S'investir dans la catéchèse est-il une corvée ou une joie ?
Transmettre une « Bonne Nouvelle » est toujours source de joie.

Comment vivez-vous cet engagement ?
Comme une « aventure » au début puis une « mission ».
Transmettre ma foi me permet de l'approfondir et elle grandit avec les enfants.
J'ai découvert que la foi n'est pas seulement un savoir sur le Christ mais une façon de vivre avec Lui.

Est-ce difficile d'être catéchiste ? Êtes vous toute seule à préparer les séances ?
Non mais l'engagement doit être sérieux. Les enfants sont tous différents ; il faut être à leur écoute, répondre à leurs questions,
être attentif à chacun si l'on veut que le message passe. Nous sommes trois catéchistes : Muriel, Mary et moi-même.
Nous nous réunissons environ deux heures pour travailler le module qui sera vécu avec les enfants,
en nous appuyant sur nos connaissances, des fiches bibliques, des documentaires pédagogiques.
Les catéchistes qui le souhaitent peuvent suivre une formation.

Avez-vous un souvenir particulier ?
Nous côtoyons les enfants pendant trois ans. Des liens se créent jusqu'à leur première communion.
Chaque année, c'est un moment fort vécu ensemble.
Après, certains reviennent nous voir et ça nous fait toujours plaisir !

Si vous avez un message à transmettre...
« Allons à la rencontre du Seigneur ; Il nous appelle, Il nous attend ! » Nous accueillons les enfants avec joie mais aussi les parents.
Des parents et grands-parents sont également les bienvenus sur ce chemin pour nous aider à accompagner les enfants.