Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy
Navigation

Nous surnageons

 

Nous surnageons

 

Le puissant roi Milinda dit au vieux prêtre :

« Tu prétends que l’homme qui a commis tout le mal possible pendant cent ans et qui,

avant de mourir, demande pardon à Dieu, obtiendra de renaître et d’entrer dans la joie du ciel.

Par contre, celui qui ne commet qu’un seul crime sans se repentir, finira en enfer.

Tu trouves que c’est juste ? Cent crimes seraient moins lourds qu’un seul ? »

Le vieux prêtre répondit au roi :

« Si je prends un caillou gros comme ça et que je le pose à la surface du lac,

va-t-il couler au fond ou surnager ? »

« Il coulera », répondit le roi.

« Et si je prends cent grosses pierres, que je les place dans une barque

et que je pousse la barque au milieu du lac, ces pierres vont-elles couler ou vont-elles surnager ? »

« Elles surnageront, bien sûr ! »

« Alors cent pierres et une barque sont plus légères qu’un caillou ? »

Le roi ne savait plus que répondre. Le vieillard lui expliqua :

« Il en va de même pour nous les humains. Un homme, même s’il a beaucoup péché,

mais qui sait s’appuyer sur Dieu, ne tombera pas en enfer.

Par contre, l’homme qui fait le mal, ne fusse qu’une seule fois

                                           et qui refuse la miséricorde de Dieu, se perdra ».                                        

Graines de sagesse