Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy
Navigation

"Moi, je suis la porte. Si quelqu'un entre en passant par moi, il sera sauvé."

« Moi, je suis la porte.

Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé. »

Une jolie porte dans un village de France : un heurtoir, une boîte aux lettres, …

Cette porte raconte un mystère :

Qui va l’ouvrir ?

De quelle demeure est-elle l’entrée ?

A qui sont adressées les lettres glissées par le facteur dans l’ouverture qui les recevra ?

Quelles mains ont frappé et frappent encore le heurtoir ?

A qui frappe, ouvre-t-on vraiment ? Le heurtoir est à la fois l’instrument qui permet à quelqu’un qui souhaite entrer dans la maison,

de faire part de sa présence devant la porte.

Mais le heurtoir a pris aussi la forme d’une main : c'est-à-dire, la personne même de celui qui veut entrer !

De même, l’ouverture de la boîte à lettres permet le passage des lettres, mais aussi leur stockage dans la maison.

La porte fermée est aussi ouverture future.

 

Ainsi du Christ : il est à la fois porte des brebis et porte pour les pasteurs.

Il est en même temps agneau, brebis, berger, pasteur.

« Moi, je suis venu pour que les hommes aient la vie, la vie en abondance. »