Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy
Navigation

La sagesse de renoncer

La sagesse de renoncer

 

Le renoncement n'est pas forcément synonyme de manque de courage.

Ce peut être aussi une grande sagesse. Savoir faire la part des choses,

distinguer ce qui vaut la peine d'être conquis de ce qui ne le vaut pas,

accepter sans regret ce qui est…

« Un homme sage doit savoir se faire un triomphe de sa propre défaite »,

rappelle Gracian. Il ne s'agit pas de baisser les bras ou de démissionner

devant la moindre difficulté, mais plutôt de ne pas perdre son temps et

s'user dans de vains combats.

Ainsi faut-il savoir renoncer à sa jeunesse ou à sa beauté et accepter

le conseil des années. Il faut admettre que les choses ne se passent

pas toujours comme on l'avait prévu et savoir se retirer de la partie,

pas forcément pour la perdre, mais pour la voir en perspective.

Il faut laisser passer devant soi les plus jeunes et les plus rapides,

même si c'est vous, avant, qui passiez devant les autres. Mais aussi

apprendre à renoncer aux mondanités et préférer s'entourer d'amis fidèles,

s'arrêter de courir après l'argent pour prendre le temps de vivre... 

Le renoncement est bien souvent une renaissance et une libération.

Car en quittant une chose, on trouve forcément une autre. En acceptant,

on avance. C'est le point de départ de retrouvailles avec soi-même.

 

                                                                         Catherine Rambert. Le livre de la sérénité