Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy
Navigation

La Clé du bonheur

 

 

La clé du bonheur

 

Sans aucun doute, les Béatitudes sont un petit traité du bonheur. Leur grande différence avec les opuscules que l’on trouve dans les librairies et dont la société regorge aujourd’hui est que le chemin qu’offre Jésus n’est pas du tout vendeur. Qui de sensé peut en effet prétendre atteindre le bonheur par la pauvreté, les pleurs, la faim, la soif, et même la persécution ? Et pourtant, c’est le chemin que Jésus lui-même a emprunté au cours de sa vie.

 

D’abord, le bonheur promis par Jésus n’est pas un bien-être, un confort ou une réussite quelconque, mais il est la participation au royaume de Dieu qui est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint (Rm 14,17). Ce bonheur, nous ne le vivons pleinement que dans la vie éternelle, même s’il nous est parfois donné d’y goûter déjà en partie ici-bas.

 

Par ailleurs, il est très important de bien distinguer le bonheur de la facilité. Il semble qu’aujourd’hui une certaine quête de ce qui est facile et immédiat – le fameux « tout, tout de suite » - soit assimilée par beaucoup à la grande quête du bonheur. Or pour être heureux, la première condition est d’aimer et d’être aimé. Et aimer n’est pas facile ! Au point qu’un vieux moine, le père Jérôme de Sept-Fons, écrivait un jour : « Ne pas aimer, toujours plus facile qu’aimer… donc j’irai toujours au moins facile ».

 

Choisir le moins facile, accepter les épreuves et les souffrances, être faible et méprisé, tout cela par amour. Voilà la clé pour être véritablement heureux. Heureux du bonheur même de Jésus.

 

Père Sébastien Thomas (Magnificat, janvier 2017)