Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy
Navigation

Des mages vinrent d'Orient

DES MAGES VINRENT D'ORIENT

Dommage que les Français ne parlent ni grec, ni latin.

Ils sauraient qu’il n’y a pas de sainte Epiphanie et que le mot veut dire « manifestation »,

celle du Christ partageant notre vie d’hommes : en Occident à Noël, en Orient le 6 janvier, fête de l’Epiphanie.

 

A Noël, il y a les anges ; à l’Epiphanie, une étoile.

A l’un des pauvres, à l’autre des riches.

A l’un des bergers, à l’autre des notables.

A l’un des illettrés, à l’autre des savants.

A l’un des juifs, à l’autre des étrangers

 

Mais c’est la même découverte joyeuse : un enfant et sa mère.

La même conversion nécessaire : du Dieu tout puissant au Dieu Amour.

Le même constat : Jésus est né pour tout homme, partout sur notre terre.

 

Les étrangers apportent des cadeaux : aujourd’hui des idées neuves, des cultures différentes.

« Réjouissons-nous devant Dieu :

Jésus est venu pour tout être humain en tout pays ».

  ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A FORCE DE SCRUTER LA NUIT , ILS ONT VU !

Parce qu’ils ont scruté la nuit, ils ont vu : non pas le faux jour des apparences ou du clinquant,

dans une agressive impudeur qui prétend tout dévoiler ; mais le somptueux de la nuit,

cette ombreuse immensité, vibrante comme un violoncelle, où des cœurs accordés frémissent

au battement sourd du cœur caché de Dieu.

Le langage de la nuit est fait du bruissement, du frôlement d’innombrables brindilles de silence.

Il y faut une oreille exercée et un cœur complice : la nuit ne parle qu’aux âmes pensives et sans orgueil ;

elle les lave de toutes les fatigues du jour et pose sur les plus inquiètes la douceur sans partage d’une main de femme.

Dans la nuit vigilante des cœurs en éveil, c’est l’avenir qui s’ouvre et se dévoile…

                                                                                                                                                          Paul Baudiquey (Pleins Signes)