Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sainte-Claire en Jarnisy Sainte-Claire en Jarnisy

L' E.A.P.

 

 

Équipe d'Animation Pastorale

de la Paroisse Sainte Claire en Jarnisy

 

 

 

Père Gérard CAPPANNELLI  

 

Clairette DONNEN Coordinatrice Paroissiale


Eric BARTHELEMY      Liliane GERARD              Emmanuel GILLE  

Nicole LEMOINE         Pascal PETITMENGIN      Sylvie STOUVENOT

 

 

 

 

1 - Mission

 

L'Équipe d'animation pastorale - EAP - est mandatée par l'évêque pour avoir le souci de l'ensemble de la paroisse afin que l'essentiel de la mission d'enseigner, de sanctifier, de guider soit assuré sur ce territoire.

 

 1.1     Le curé, les prêtres coopérateurs et les membres laïcs de l'EAP veulent permettre à la paroisse d'être une authentique « communion de communautés », dans l'esprit des orientations proposées par le diocèse.

 

 1.2     Les membres de l'EAP assurent ensemble l'exercice de la charge pastorale.

 

 1.3     L'EAP est au service de la communauté paroissiale. Elle a le souci que les baptisés portent témoignage de la Bonne Nouvelle, en étant attentifs aux besoins et aux questions de leurs frères, en particulier, les plus défavorisés. Elle veille à ce que chacun soit accueilli, écouté, et que chaque baptisé puisse collaborer à la bonne marche de l'ensemble, selon ses possibilités. Pour cela, elle fait confiance et délègue. Elle a le souci d'harmoniser, de réconcilier, de faciliter la communication. Elle travaille à ce que les personnes, les groupes, les équipes de Mouvements et les Services soient parties prenantes de l'annonce de l'Évangile, qu'ils s'enracinent dans la prière et la célébration, qu'ils vivent la solidarité avec le plus grand nombre. Elle veille à ce que la paroisse se donne un projet avec des objectifs.

 

2 - Composition et rôle

 

  2.1         Le curé, nommé par l'évêque, préside l'EAP, qu'il soit ou non résident dans la paroisse.

 

  2.2         Les prêtres coopérateurs partagent avec le curé la charge pastorale de la paroisse. Ils exercent pleinement leur ministère presbytéral, avec un esprit d'équipe et de partage fraternel. Pour des raisons pratiques, s'ils sont plus de deux dans la paroisse, tous ne participent pas toujours à l'EAP, mais ils sont associés à sa réflexion, quand cela s'avère nécessaire.

 

  2.3    Les membres laïcs de l'EAP sont associés par lettre de mission à l'exercice de la charge pastorale du curé.

 

  2.4    L'EAP est renouvelée sur proposition du curé et des membres de l'équipe, après consultation.
Les membres laïcs sont appelés par l'évêque et envoyés en mission par un délégué de l'évêque lors d'une célébration paroissiale. Leur mandat est de trois ans, renouvelable une fois. L'EAP compte habituellement de quatre à sept personnes, hommes et femmes, d'âges, de situations et de sensibilités différents.

 

 

  3 - Critères d'appel 

 

  3.1    II est fait appel à des baptisés, si possible confirmés, bien insérés dans la communauté humaine et ecclésiale, ayant le sens de l'Église, aptes à travailler ensemble et avec les prêtres.

 

  3.2    Ils comprennent et acceptent la mission confiée à l'EAP, et se reconnaissent au service de la communauté, envoyés par l'Église pour les hommes et les femmes d'aujourd'hui. Ils sont réunis pour être eux-mêmes témoins auprès de leurs frères et pas seulement pour organiser une instance.

 

  3.3    Ils savent qu'ils auront à vivre des tensions, à gérer des conflits et à harmoniser des énergies différentes.

 

  3.4    Ils ont à faire preuve d'ouverture d'esprit, d'humilité, de volonté d'avancer ensemble, d'agir dans la transparence.

 

            Ils acceptent la nécessité d'un accompagnement, d'une formation, d'une évaluation régulière.

 

4 - Fonctionnement

           L'EAP se réunit régulièrement - une fois par quinzaine par exemple - au minimum mensuellement.

À  chaque réunion, l'équipe prend le temps d'un partage de la parole de Dieu ou d'une prière. Elle se donne les moyens d'un regard sur la vie des habitants de la paroisse.Si tous les membres de l'EAP sont collectivement responsables de la vie et de la marche de la paroisse, l'équipe peut déléguer à tel membre la charge de suivre plus spécialement un service, une activité, sans en être le spécialiste. Par exemple, un des membres est plus spécialement soucieux de tout ce qui concerne l'annonce de la parole de Dieu ; un autre, les célébrations et la prière ; un troisième, la solidarité ; un quatrième, les moyens à se donner pour la mission.Toute décision importante est prise en concertation avec les membres de l'équipe. L'EAP n'a pas à tout gérer elle-même, mais elle doit veiller à ce que les services fonctionnent dans un esprit évangélique.L'EAP peut solliciter le concours de certaines personnes (prêtres coopérateurs, diacres, religieuses ou laïcs) connues pour leur compétence.Un ordre du jour, même succinct, est préparé, mais ce n'est pas nécessairement le curé qui anime la rencontre. II est recommandé de conserver une mémoire écrite des discussions et des décisions (compte rendu ou cahier).L'EAP rend compte régulièrement à la paroisse de sa mission, des projets et des réalisations. Elle informe lors des célébrations ou des assemblées, par un bulletin ou tout autre moyen efficace.Une charte ou règlement intérieur aide à garder le cap et à soutenir le travail en commun.L'EAP garantit la participation de la paroisse à la vie du doyenné et du diocèse. La rencontre entre EAP voisines (par exemple, dans le cadre d'un doyenné) est encouragée.Tous les membres de l'EAP sont tenus à la discrétion, en particulier pour tout ce qui touche aux personnes.II appartient au Conseil économique paroissial de prendre en charge les frais de fonctionnement de l'EAP et les frais engagés pas ses membres pour assurer leur tâche et leur formation.En cas de conflit, on recourt au vicaire épiscopal qui organise les formes de médiation utiles.

 

 

5 - Relecture - Évaluation - Formation

 

Parce qu'il s'agit d'une mission importante au service de l'Église, les membres de l'EAP acceptent l'évaluation de leur travail, la relecture de leur engagement et les moyens de se former. Cette relecture et cette évaluation prennent en compte les aspects techniques, les dimensions personnelles et institutionnelles de la mission confiée.II est conseillé aux membres de l'EAP de prendre les moyens de se ressourcer.Les membres de l'EAP participent aux formations proposées par le diocèse. Ils se donnent localement les moyens de mieux remplir leur mission (temps forts, récollections,...)

 

 


 

6 - Articulation avec les instances paroissiales

 

   6.1    Le Conseil paroissial est l'émanation des sensibilités et des forces vives, des quartiers ou des groupes de villages constituant la paroisse. II est à l'écoute des besoins, des demandes ; il y réfléchit, les exprime et propose des réponses adaptées.

Le curé le préside ; il est habituellement accompagné d'un membre laïc de l'EAP. Dans un esprit de dialogue, l'EAP tient compte des propositions de ce Conseil, l'informe et lui explique ses choix.

Dans le respect des compétences de chacun, cette collaboration est le lieu d'un partenariat et d'une réflexion fraternelle, dans une visée missionnaire.

Dans beaucoup de situations, une assemblée paroissiale pourra remplir ce rôle de conseil.

 

   6.2    Le Conseil économique paroissial, sous la présidence du curé et avec le soutien d'un vice-président laïc, est en charge des finances, du patrimoine et de la vie matérielle de la paroisse, au service de la mission.

Un autre membre de l'EAP est choisi pour rester en lien avec le CEP.

 

   6.3    Selon les besoins,

 

• dans chaque quartier ou autour de chaque clocher en milieu urbain,

• dans chaque groupe de villages habitués à vivre et à travailler ensemble en milieu rural,

une équipe relais, ou une équipe locale, assure une mission de proximité. Elle porte le souci de faire vivre localement la communauté des croyants, de permettre à l'Église d'être plus proche des hommes et des femmes d'aujourd'hui.

 

              Un membre de l'EAP peut être désigné pour rester en relation avec les équipes relais ou équipes locales.

 

 

   6.4     L'EAP sera attentive aux demandes transmises par les correspondants de village ou de quartier. Elle veillera à les tenir informés, à actualiser l'information et à les soutenir dans leur tâche.

 

              L'EAP coordonnera l'action des services et des équipes existant dans la paroisse, pour leur permettre de remplir leur mission au nom de la communauté et pour le bien de tous. Les membres de l'EAP se répartiront le soin de suivre le travail de chaque groupe, d'en informer les autres membres de l'équipe et de partager avec chaque instance le sens d'un travail d'ensemble.

 

 

7 - Renouvellement

 

Le mandat des membres de l'EAP est de trois ans, renouvelable une fois.Un renouvellement par tiers ou par moitié est possible, selon les opportunités ou les exigences de la situation.L'EAP fera un discernement pour renouveler ses membres. Les candidatures seront soumises à l'évêque ou à son représentant.Si le curé est nommé ailleurs, les membres laïcs de l'équipe resteront en place au moins une année durant, afin de permettre une relative continuité. Passé ce délai, le nouveau curé pourra envisager, en accord avec l'équipe et le représentant de l'évêque, un renouvellement partiel ou complet de l'équipe.

 

 

8 - Évaluation

 

Une évaluation doit être entreprise habituellement une fois par an. Elle est nécessaire à la fin d'un mandat ou avant le départ d'un membre de l'équipe, du curé en particulier.II est bon de faire appel à un témoin extérieur à la vie de l'équipe : le doyen ou le vicaire épiscopal, par exemple.On pourra faire cette évaluation en reprenant le texte diocésain de référence pour les EAP, ou la lettre de mission, ou la charte que l'équipe s'est donnée, ou encore le projet pastoral de la paroisse.La grille diocésaine d'évaluation de la mission des EAP pourra aider chaque équipe.