Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Christ-aux-Liens
Navigation

Homélie

Homélie à la messe de Lantéfontaine 27/12/14 par Juvénal Sinarinzi prêtre de la paroisse.

La Sainte famille de Nazareth

Cette fête que nous célébrons est vraiment très récente. Elle est née au Québec au 17ème siècle pour arriver en Europe au 19ème avec la bénédiction de Léon XIII. C'est un religieux de Nouvelle-France qui est à son origine (François de Laval) avec la fondation d'une confrérie de la Sainte famille. Célébrée le dimanche qui suit Noël, la Sainte Famille de Nazareth est présentée comme modèle de toutes les familles de la terre en ce sens qu'elle a été voulue ainsi par Dieu sans aucun mérite et sans être pour autant épargnée des soucis des familles de son époque.

Cette famille était incontestablement particulière. Une naissance sans intervention humaine, dans une famille où l'enfant qui naît est Dieu fait homme, accueilli par les anges, cela suffit pour dire qu'elle est un modèle qui est très loin de nos familles d'aujourd'hui. La décision de Dieu de vivre notre vie humaine est un signe éloquent que Dieu a foi en nos familles et en leur rôle dans la société. C'est aussi un signe éloquent que Dieu a foi en l'homme qu'Il vient inviter à collaborer à sa promesse. Abraham bien que vieux fait confiance à ce qui lui est dit et il est béni. Marie ne comprend pas clairement mais elle fait confiance. Joseph averti accepte de collaborer à ce plan de Dieu qui l'embarrassait quand même avant qu'il comprenne ce qui se passe.

Nous pouvons à notre tour nous demander si le rôle de la famille ne serait pas d'éviter de s'éloigner de Dieu, pour garder les valeurs humaines et spirituelles dans un monde où il est possible d'aimer et d'espérer. Si je dis ceci c'est que j'y crois malgré les soucis inextricables que rencontrent les familles aujourd'hui (déçues, trompées, séparées, recomposées, divisées, remariées, pauvres, dubitatives par rapport au modèle à transmettre à la descendance, veuves etc…. la liste est longue...).

Chers amis, malgré tous ces problèmes, l'important est de rester concret, de faire ce que l'on croit sans oublier la confiance en l'amour et en l'action de Dieu, en restant attentif aux textes de la Bible. Vous est-il arrivé un jour de constater qu'entre autres:

Joseph n'étant pas le père naturel de Jésus rapproche la Sainte Famille de la plupart des familles d'aujourd'hui. Joseph a aimé Jésus comme son propre enfant tout comme l'amour doit régner dans nos familles similaires d'aujourd'hui.

Siméon annonce à Marie les soucis qu'elle rencontrera. Bien que ce fils soit Dieu, lumière des nations, leur vie sera une vie familiale concrète de l'époque et même plus, regardez la pietà où Marie tient dans ses bras son fils mort.

Joseph et Marie respectent ce que Dieu a prescrit. Ils appartiennent à un peuple qui croit, qui a des valeurs et celles-ci doivent être sauvegardées et transmises (Les demandes de baptême et la transmission de la foi ne peuvent trouver racines prioritairement qu'au sein de nos familles)

Jésus à 12 ans s'est discrètement «rebellé» pour rester à Jérusalem sans rien dire à ses parents. Combien de familles vivent des soucis de ne pas comprendre le choix de leurs enfants !

Anne n’a vécu mariée que 7ans,  si on parcourt la Bible, Marie à la mort de Jésus, serait déjà veuve. Vraiment cette fête peut nous aider à regarder la Sainte Famille Nazareth comme un modèle et à confier nos familles à son intercession car beaucoup traversent des moments durs.

La famille reste le lieu privilégié d'éducation à l'amour et aux différentes valeurs. Si Jésus a choisi d'y venir c'est que chacune de nos familles peut s'épanouir. Il n'y a pas de solution miracle mais Dieu veut encore appeler et agir en passant par les familles. La grande question devient celle de savoir comment donner notre collaboration: l'amour, les échanges, le respect, le souci de l'autre, la prière, la participation aux célébrations, les pèlerinages de découverte, le catéchisme, etc.?

Puisse la Sainte Famille être modèle et soutenir les familles d'aujourd'hui pour que l'amour travaille à l’épanouissement de chacun et à l'humanisation de nos relations en famille et dans le monde.

Juvénal SINARINZI