Diocèse de Nancy - Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Bon Pasteur Le Bon Pasteur

L'orgue de Saint Fiacre

A l'initiative de la Municipalité, par l'intermédiaire de l'adjoint délégué aux affaires culturelles, l'orgue fut mis en place dans la tribune de l'Eglise St Fiacre de Villers-lès-Nancy à partir de la mi-octobre 1993.

A l'initiative de la Municipalité, par l'intermédiaire de l'adjoint délégué aux affaires culturelles, je fus mis en place dans la tribune - aménagée et renforcée pour la circonstance (je pèse 1,850 t ) -  de l'Eglise St Fiacre de VILLERS-lès-NANCY à partir de la mi-octobre 1993.

Ma composition a été réalisée à CHICAGO (USA), au cours des vacances d'été 1991, par mon concepteur, Michel WALTER, avec l'aide et les conseils éclairés de son ami américain, le Dr Mark Lewis RUSSAKOFF, orfèvre en la matière, venu étudier en France, au Conservatoire de Musique de STRASBOURG, la musique française d'orgue et de clavecin. 

C'est Alfred WILD, facteur d'orgues à GOTTENHOUSE - SAVERNE  (Bas-Rhin), qui a fait de moi ce magistral instrument, de style baroque, de 30 jeux, logé dans un buffet en chêne massif, embelli par des moulures et des sculptures, dans l'esthétique du XVIII ème siècle :

  • GRAND ORGUE : 11 jeux ; POSITIF DORSAL : 10 jeux ; CLAVIER D'ECHO : 4 jeux ; PEDALIER : 5 jeux. La console est "en fenêtre", fermée par 2 battants. ;
    • 3 claviers manuels de 56 notes (touches noires et blanches) ;
    • Pédalier de 30 notes ;
    • Accouplement  POSITIF / GRAND ORGUE ;
    • Tirasse GRAND ORGUE ;
    • Tirasse POSITIF ; 
  • Nombre de tuyaux  (en métal, en bois, à anche) : 1961
  • Diapason : LA à 440 HZ à 18°
  • Tempérament : VERKMEISTER 3

    A l'appel de l'Evêque, j'ai émis mes premiers sons sous les doigts experts du regretté Pierre CORTELLEZZI, organiste de la Cathédrale de NANCY, lors de ma dédicace et bénédiction, le  dimanche 19 décembre 1993, à 11 heures.

    Mgr Jean-Paul JAEGER, en présence du Père Jacques BOMBARDIER, curé de St Fiacre, de Jean BERNADAUX, Maire, de Michel WALTER, Adjoint aux affaires culturelles, d'Alfred WILD, facteur d'orgues, et des membres du conseil municipal, m' interpella à 7 reprises, selon le rituel de bénédiction d'un orgue. L'organiste - Pierre CORTELLEZZI - répondit par des improvisations qui allèrent de "Piano" à "Crescendo", pour finir "Tutti".

    Très impressionnante et inoubliable cérémonie !

    Concert inaugural l'après-midi : orgue et voix, avec l'ensemble vocal "Les Cordeliers".

     

    Dès lors, à plein poumon, mon souffle puissant accomplit sa double mission : cultuelle et culturelle.  

    Je prélude, je postlude, je fugue.

    Je célèbre tous les événements - heureux et malheureux -  de l'existence de chacun.

    J'accompagne les voix humaines ; je chante avec elles, en choeur et/ou à l'unisson.

    Je soulage, et j'aide les âmes dans l'adversité.

    Je sais aussi divertir : "Caprice sur les grands jeux" ; initier, par de nombreux concerts variés, au répertoire baroque et moderne.

    La présence et la complicité sont permanentes, ... voire en communion.

     

    Bon nombre d'organistes, de renom, sont venus animer mes claviers ; entre autres, Pierre CORTELLEZZI (le premier), Pierre FARAGO, Eric LEBRUN, André ISOIR (+), Vincent WARNIER, Michaël MATTHES, Thierry ESCAICH, etc...

    Je n'oublie pas, pour autant, les quatre organistes locaux, et plus particulièrement Michel et Jean-Louis, qui prennent grand soin de moi.

    A l'occasion des Journées du Patrimoine, de nombreuses personnes (adultes et enfants) sont venues me découvrir.

    Je suis visible à tout moment, à la demande. 

     

     L'orgue seul peut nous faire comprendre comment l'Eternité peut évoluer.

    Emil Michel CIORAN
    (écrivain essayiste roumain d'expression française)