Diocèse de Nancy - Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Bon Pasteur Le Bon Pasteur

Funérailles

A l’occasion du décès d’un membre de votre famille, l’Eglise est présente à votre prière et à votre peine.

Vous qui venez de perdre un proche, sachez d’abord que l’Église est sensible à votre peine et s’associe à votre douleur. Si vous le désirez, la paroisse du Bon Pasteur est prête à vous accompagner par une célébration chrétienne qui manifeste une espérance. Cette cérémonie peut être organisée dans l’une des trois églises Saint Bernard, Saint Fiacre ou Sainte Thérèse.

Toute la communauté paroissiale se sent concernée. Pour que ce service puisse être organisé avec vous et assuré dans les meilleures conditions, la Paroisse a mis en place une équipe de laïcs. Certains d’entre eux ont reçu de l’Évêque de Nancy un mandat pour préparer et animer la célébration, avec la participation d’autres membres de l’équipe.

C’est l’un d’eux qui vous répondra au téléphone. Il vous proposera une rencontre pour préparer la cérémonie autour de la Parole de Dieu.

En outre, chaque week-end, au cours des messes, la communauté paroissiale prie à l’intention des défunts de la semaine.

  • Téléphone pour l’organisation des obsèques religieuses : 06 23 38 55 86
  • Mr Robert VIRY assure le secrétariat : 03 83 27 14 96
Les laïcs mandantés au service des funérailles
  • M. Robert Viry
  • Mme Annick Thomas
  • Mme Danielle Claudon
  • Mme Monique Sidhoum
  • M. et Mme Jacky et Nelly Miclo
  • Mme Anne-Marie Thirion
Les prêtres et le diacre

Les pères Christophe Martin et Pierre Demenois célèbrent des obsèques les mercredi et jeudi ainsi que le diacre permanent, Monsieur Christian Chery.

 

La rencontre pour préparer la célébration des obsèques

La mort d’un être cher bouleverse la vie de ses proches. La famille, puis tous ceux qui participent à la célébration des obsèques, sont invités à vivre cet événement non seulement comme une disparition, mais comme un passage. Un nouveau chemin s’ouvre pour le défunt, mais aussi pour eux. L’équipe funérailles est chargée de les aider au début de ce chemin : deux points forts sont la rencontre avec la famille et la célébration des obsèques.

La rencontre ne ressemble en rien à celle que l’on peut avoir avec une administration qui vous questionne. L’expérience montre que s’y noue un contact fraternel avec la famille proche, autour de ce que ses membres veulent dire du défunt, de sa vie et de sa mort, sans entrer dans des détails qui seraient indiscrets. Un échange confiant permet alors aux familles d’apporter leur connaissance du défunt, d’exprimer des souhaits pour la célébration, de choisir les textes qui y seront lus ou chantés et de prévoir, si elles l’acceptent, leur participation. L’expérience montre aussi que les proches le plus souvent, et en tout cas la personne qui officiera lors des obsèques, en sortent changés. Une symbiose se crée entre eux, qui sera sensible lors de la cérémonie et pourra éventuellement se prolonger.

La célébration est une étape essentielle dans le chemin du deuil. Elle part du fait que la mort ne détruit pas les relations que nous avons nouées au cours de la vie. Elle réunit une assemblée diverse, dans le respect des convictions de chacun, pour se souvenir du défunt, entourer d’amitié ses proches dans la peine, se recueillir, entendre la parole de Dieu, prier - pour ceux qui le veulent - et parvenir autant que possible à une pleine confiance en un Dieu qui n’oublie pas tout ce qu’il y a eu de beau, de bon, de vrai dans la vie de la personne décédée.

La tristesse peut alors laisser une place à l’espérance en une vie nouvelle, où nous nous retrouverons en Dieu.