Diocèse de Nancy - Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Bon Pasteur Le Bon Pasteur

La vocation du prêtre diocésain

Au cours des messes de l'Epiphanie les 7 et 8 janvier le Père Etienne d’HAUSEN du service diocésain a prononcé une prédication sur la vocation du prêtre diocésain. Au cours de la célébration à l'église sainte Thérèse, les jeunes et les adultes qui se préparent à la confirmation ont été présentés à la communauté.
La prédication de Père Etienne d'HAUSEN

le Père Etienne d’HAUSEN, responsable diocésain du service des vocations et de la Pastorale des jeunes a prononcé une prédication sur la vocation du prêtre diocésain :

La fête de l’Épiphanie nous montre le rayonnement de Jésus, qui attire et qui sauve, parce qu’il est Dieu. Même petit enfant, Jésus attire les mages, qui viennent à Lui de très loin. En fait, par Jésus, Dieu le Père, appelle tout homme. La vocation de prêtre est l’une de ces façons dont le Père peut appeler. 

Nous avons entendu, sous la plume de saint Paul, un très beau résumé du ministère : « Vous connaissez, écrit-il aux Éphésiens, la grâce que Dieu m’a donnée pour vous. » (Ep 3, 2) C’est le fondement de la vocation de prêtre : une grâce donnée par Dieu, à un homme, pour les autres. Une grâce, donc sans aucun mérite de la personne qui la reçoit ; une grâce donnée par Dieu, donc on ne se l’attribue pas soi-même. Une grâce, surtout, donnée pour les autres. On est prêtre pour les autres. Pour tous les autres, pour tous les hommes, qui sont les frères et les sœurs de Jésus. 

Je m’arrête sur ce point : par eux-mêmes, les prêtres sont bien pauvres. Dieu ne choisit ni les meilleurs, ni les plus méritants. Il choisit ceux qu’il choisit. Aussi, les prêtres sont pauvres de toutes les pauvretés des hommes. Mais dans un regard de foi, il faut regarder chaque prêtre comme un cadeau de Dieu, qui prend soin de son peuple. Dieu, qui aime chaque homme chaque femme, et particulièrement les plus pauvres, les plus souffrants, a envoyé vers eux Jésus son Fils. Et depuis Pâques, Jésus ressuscité continue de se rendre présent à ses frères. Il le fait de nombreuses manières mais de façon spéciale, de façon visible, dans l’Église, par les sacrements, et par le signe des prêtres. Tout prêtre, y compris le moins aimable, le moins attirant, est signe de Jésus bon pasteur, qui n’abandonne pas son troupeau. 

Le peuple vers qui le prêtre est envoyé, c’est l’Église. En face de l’Église, le prêtre est dans une position qu’on ne peut pas comprendre sans penser à Jésus : Jésus n’a pas tenu des meetings aux 4 coins de son pays, devant des foules anonymes. Il s’est plongé dans un peuple, et il s’est mis dans une position très particulière vis-à-vis des personnes qu’il a rencontrées : il s’en est fait proche, il les a aimés, d’un amour sans partage, avec un grand respect, une grande délicatesse, avec exigence aussi. Le prêtre diocésain est placé dans la même position : en face d’un peuple bien concret (rassemblé dans les limites d’un diocèse), et pour qui il est prêtre. Il n’est ni animateur de communauté, ni petit chef, mais il est placé en face de ses frères pour leur exprimer l’amour de Jésus pour chacun d’eux. Et c’est une lourde responsabilité. « Est-ce que mes actes, ma façon d’être, expriment un peu cela ? », se demande le prêtre. « Est-ce que ma personne laisse voir la Personne de Jésus? » Priez pour vos prêtres, pour qu’ils se laissent eux-mêmes vraiment habiter par la Personne de Jésus.

Je voudrais finir en disant que le prêtre, particulièrement aujourd’hui, est un témoin de l’espérance. Ces hommes et ces femmes qui sont ses frères, dont il partage les pauvretés et les drames, il veut leur dire leur dignité, leur beauté, leur vocation. Toutes choses dont nous serions tentés de désespérer. À celui ou celle qui souffre, le prêtre veut dire et redire les mots d’Isaïe, entendus en première lecture : « Sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît, alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera ! » À ceux qui peinent, à ceux qui cherchent, il dit : « Debout Jérusalem, courage ! Elle est venue ta lumière ! »

Frères et sœurs, la vocation de prêtre est belle ! Elle est complémentaire de toutes les autres vocations dans l’Église. Elle est source de joie, en particulier parce qu’elle place le prêtre en témoin de tout ce que Dieu fait de beau dans les cœurs !

La présentation des confirmands

« La foi nous anime, l’Eglise nous rassemble. » sous ce titre Monseigneur Papin, a souhaité que l’année pastorale 2016-2017 réponde à un triple objectif : S’ouvrir à une conscience diocésaine, se rassembler, se réapproprier le sacrement de confirmation. Notre Evêque a décidé d’une célébration unique pour toute l’année. Elle aura lieu le 03 juin à la vigile de pentecôte.

Pour les jeunes de la paroisse, en plus des rencontres d’aumônerie avec le père Wilson, la préparation au sacrement de confirmation  se fait avec les secteurs Nancy Ouest, Nancy Sud et l’école de La Malgrange lors de 05 temps forts. Cette année 52 jeunes se préparent à recevoir ce sacrement, dont 7 jeunes de notre paroisse du Bon pasteur : Luc, Lucas, Gautier, Paul, Maël, Clémence et Esméralda.

 

Le Père Christophe et des paroissiens accompagnent 3 personnes à la préparation au sacrement, lors de rencontres mensuelles : Antoine, Christelle et Maxime

La prière pour les vocations de Saint Jean-Paul II

A la fin de chacune des messes de l'Epiphanie l'assemblée a lu la prière pour les vocations de Saint Jean-Paul II :

Seigneur Jésus, Toi qui es le Bon Pasteur, suscite dans toutes les communautés paroissiales des prêtres et des diacres, des religieux et des religieuses, des laïcs consacrés et des missionnaires, selon les nécessités de ce monde que tu aimes et que tu veux sauver.

Nous te confions en particulier notre communauté ; crée en nous le climat spirituel des premiers chrétiens, afin que nous puissions être un cénacle de prière, accueillant avec amour l'Esprit Saint et ses dons.

Assiste nos pasteurs et toutes les personnes qui se consacrent à Toi.

Guide les pas de ceux qui ont accueilli ton appel.

Tourne ton regard d'Amour vers tant de jeunes bien disposés, et appelle-les à ta suite.

AMEN