Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La Sainte-Trinité au Nord-Est de Nancy La Sainte-Trinité au Nord-Est de Nancy

L'icône de la Sainte Trinité

icône de la Trinité avec variantes (CIRIC)

Notre paroisse est la seule du diocèse à être dédiée à la Sainte Trinité. Pour la représenter, elle a adopté l’emblème de l’icône de la Trinité d’Andreï Roublev

L’auteur

Andréï Roublev (v. 1360 – 1430) est un moine orthodoxe russe. C’est probablement en 1411 qu’il a exécuté son chef-d’œuvre dans une période de très grande violence, alors que son icône est une vision de paix et d’harmonie.

L’inspiration biblique de l’icône

L’icône de la Trinité plonge ses racines dans la vie d’Abraham. Alors qu’il se tient près du chêne de Mambré, Abraham reçoit la visite de trois hommes, certainement Dieu accompagné de deux anges. Ils lui annoncent la venue d’un fils (ch. 18 de la Genèse). Il leur offre un repas.

Avant Andréï Roublev, le thème de Mambré était traditionnel dans l’iconographie. Mais lui nous introduit dans un monde spirituel d’une profondeur sans pareille.

La composition

L’ange de gauche représente le Père : Lui est droit, son sceptre bâton est vertical, alors que les autres personnages sont inclinés vers lui. Toute l’icône est orientée vers lui : le rocher, l’arbre et la maison qui est la maison du Père, lieu de rassemblement de tous ses enfants. Le bleu sous le manteau est le signe de la divinité.

L’ange central est le Fils bien aimé. Son regard est un regard d’amour, de don total de soi. Le manteau est bleu et symbolise donc la divinité. Posé sur une seule épaule comme pour l’ange de droite, il symbolise l’envoi en mission. La tunique rouge évoque le martyre.

L’ange de droite est l’Esprit du Père et du Fils : Il est incliné vers les deux autres anges. La troisième personne est Dieu au même titre que les autres, d’où sa tunique bleue. La couleur verte symbolise la vie. Leurs visages sont identiques parce que les trois Personnes de la Trinité sont identiques dans leur nature. Les mains droites des trois anges correspondent à leur fonction : celle du Père qui envoie, celle du Fils avec ses deux doigts écartés, à la fois homme et Dieu, et celle de l’Esprit qui fait descendre la vérité dans le cœur.

Le décor : Les quatre coins de la nappe blanche symbolisent les quatre évangiles. Au centre, la coupe avec l’agneau nous entraîne au-delà du repas donné par Abraham. Elle est la coupe du sang du Christ versé pour le salut du monde. En liaison avec le symbole de la coupe, la table est l’autel du sacrifice. Le cercle formé par les trois personnes n’est pas fermé, il reste ouvert pour accueillir l’humanité représentée par le rectangle encastré dans l’autel. C’est une fenêtre ouverte où Dieu nous fait signe.