Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint-Jean-XXIII du Sânon Saint-Jean-XXIII du Sânon

Comment organiser les funérailles d'un proche ?

L'adieu

"Vivre la mort comme un passage" et organiser la cérémonie des funérailles.

Un de vos proches vient de décéder.

Il faut d'abord prendre contact avec une société de Pompes Funèbres.

C'est elle qui, en général, joint  la paroisse pour fixer le jour et l'heure des funérailles religieuses.

Courriel Paroisse Saint Jean XXIII du Sanon ou un seul numéro 03 83 70 85 62 avec messagerie et rappel dès que possible.

C'est la paroisse qui prévient les personnes mandatées pour célébrer les funérailles.

Ensuite ces personnes prendront contact avec vous pour la préparation de la célébration.

La mort bouleverse et désorganise la vie des proches.
Les chrétiens sont invités à vivre le deuil non seulement comme une rupture et une disparition, mais
aussi comme un passage.
 
Un chemin nouveau s'ouvre pour le défunt et aussi pour eux.
Cet itinéraire est pour chacun un chemin pascal par lequel se réalise une communion vivante avec 
le mystère pascal du Christ, car voici une parole sûre :

 


 
"Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons"  (2Tim 2,11).

 
Dans ce moment d'intense humanité que représente la mort d'un proche et où débute le temps 
du deuil, l'Église invite à accueillir dans une profonde espérance ce qui est encore voilé pour tous.
 
L'Église accompagne le défunt et ses proches en célébrant le mystère pascal du Christ.
Elle le fait par étapes, en proposant à divers moments une présence attentive et écoutante,
des prières inspirées par la parole de Dieu, des paroles et des rites.
La prière de l'Église prend appui sur l'expérience humaine de la mort en respectant le cheminement
de chacun.
 
La délicatesse et la bienveillance sont les premiers signes d'une présence évangélique.
Ces différents moments sont l'expression de la foi de la communauté chrétienne.
Ils sont des temps où la Bonne Nouvelle du Christ vient au devant de ceux qui connaissent le deuil.
(Extrait de: "Décret pour la célébration des funérailles" Diocèse de Nancy)