Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Bon Père Fourier des Vosges Le Bon Père Fourier des Vosges

Pélerinage Sainte Agathe

Chaque année, le Lundi de Pâques, des chrétiens se rassemblent et célèbrent Sainte Agathe.
  • Quand

    le 06/04/2015 à 14h30

  • Eglise de Sainte-Maurice-aux-Forges

  • Ajouter l'événement au calendrier

    vCal
    iCal

Rendez-vous à 14h30 à l’église de St Maurice aux Forges, rassemblement au pied du vitrail pour commencer le pèlerinage à Ste Agathe. Puis, marche avec temps d’échange (pour ceux qui le souhaitent) jusqu’à la chapelle (1200 m). Ceux qui le veulent peuvent rejoindre la chapelle en véhicule.

15 h: prière à la chapelle: prévoir un siège pliant pour celles et ceux qui ne peuvent rester debout le temps de la prière à Ste Agathe.

 

Petit rappel historique:


A la croisée de l'ancien chemin d'Ancerviller, à Badonviller, entre Saint Maurice et Neuviller, sur les bords de la Blette, et à l'orée des grandes forêts, se dresse à côté d'un calvaire, la petite chapelle de sainte-Agathe. Elle était autrefois la chapelle d'un hameau de cinq maisons appelé le hameau de Sainte Agathe.


En 1409, la terre où elle fut érigée était la pointe du territoire d'Ancerviller que Jean V, comte de Salm, engagea avec plusieurs autres, à Charles II, en nantissement d'une somme que ce dernier lui avait prêtée. Bâtie il y a environ deux siècles par les habitants, la chapelle tombant en ruines fut relevée en 1912 par M.Daverie d'Ancerviller. C'est lui qui encore une fois la rebâtit en 1921 après la guerre de 1914-1918 qui anéantit le hameau et détruisit la chapelle.

Sainte Agathe dont on vient de célébrer la fête aurait assuré aux habitants de Catane (Sicile) protection lors d'une éruption de l’Etna, contribuant ainsi à la popularité de cette patronne de la ville. L'histoire d’Agathe paraît légendaire, mais son culte fut célébré très tôt. On situe sa mort vers les années 250. Palerne et Catane se disputent l'honneur d'être son lieu de naissance, mais c'est à Catane qu'elle aurait été martyrisée pour avoir repoussé les avances du gouverneur Quitien. La tradition rapporte qu'on lui avait coupé les seins avant de la mettre sur un brasier. Elle est devenue la patronne des nourrices et on l'invoque en outre contre les douleurs causées par le feu. La Chapelle Sainte Agathe demeure aujourd'hui le seul témoignage de la piété des habitants du hameau qui s'étaient placés sous sa sainte protection. Elle est aussi le but et le point de départ de multiples et magnifiques promenades dans la campagne environnante.