Accédez au site du Diocèse de Nancy et de Toul Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Bon Père Fourier des Vosges Le Bon Père Fourier des Vosges

Dans les pas du Bon Père Fourier

Statue du Bon Père

              A l’appel de l’abbé Pierre Loppinet, une dizaine de chrétiens issue de différentes communes du secteur se sont rassemblés à la statue du Bon Père, située dans la forêt entre Petitmont et Bréménil, pour marcher ensemble dans les pas du saint-patron de la paroisse.

              2015 marque deux grands anniversaires : saint Pierre Fourier, curé de Mattaincourt dans les Vosges, instituteur de la congrégation de Notre Dame, réformateur et Général de la Congrégation des chanoines réguliers de Notre Sauveur, né en 1565, aurait eu 450 ans. De plus, en 1625, il y a donc 390 ans, ce dernier était venu prêcher une mission avec des jésuites, envoyés à Badonviller, suite à un arrêté d’expulsion des calvinistes.   

               Cette marche pour la paix était un moment de fête pour Petitmont également dont l’église est dédiée à Saint Pierre Fourier. L’ancienne fête liturgique était instituée au 7 juillet avant d’être déplacée au 9 décembre. La devise de Saint Pierre Fourier est toujours de mise même presque 500 ans après « Ne nuire à personne, être utile à tous ».

               Dans la fournaise, les participants ont parcouru 2,8 km pour rejoindre l’église pour la célébration dominicale. Ce chemin de pérégrination a permis aux uns et autres d’échanger et de discuter sur tous les sujets au gré des arrêts fréquents pour s’hydrater et combattre les taons ! Chacun a pu ainsi profiter du cadre naturel environnant en ce début de période estivale où la vie, même paroissiale, prend un autre rythme. Les petits bonheurs du quotidien ont permis l’émerveillement des pèlerins par la redécouverte sur le bord du chemin du pain d’oiseau, une plante que l’on croyait disparue ! C’était aussi le dernier pèlerinage accompli par le père Loppinet qui quittera le secteur pour s’élever au sommet du département et rejoindre la région de Longwy.