Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Toul

Trace d'un temps révolu, on peut encore voir à Toul le portail de l'ancien couvent des Cordeliers.

 

François, dit d’Assise (1181-1226), est le fondateur de l’ordre des frères mineurs, mieux connu sous celui de Franciscains ou, en France, de Cordeliers.
L’ordre prospéra rapidement, et un monastère vit le jour à Toul en 1270. Sous Louis XIII, il devint durant vingt-deux années le siège du Parlement, transféré de Metz.
Le couvent fut supprimé sous la Révolution. On peut encore voir aujourd’hui, place du Pont des Cordeliers, le portail du XVIIe siècle, intégré dans un immeuble moderne.