Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Frolois

Un blason peint dans l'église de Frolois rappelle la mémoire d'un ancien seigneur d'Acraigne.


Autrefois, quand le seigneur d'une paroisse mourait, il était de coutume de peindre dans l'église ses armes sur un fond noir, symbole de deuil. On nommait cela une litre. Dans l'église de Frolois, les blasons que l'on peut voir sur plusieurs piliers supportant la voûte gothique en sont probablement les vestiges et rappellent la mort en 1632 de l'un des seigneurs d'Acraigne, ancien nom du village.
 
Les litres funéraires sont de Henri de Haraucourt, seigneur d'Acraigne, conseiller d'État, grand maître de l'artillerie de Lorraine, il commande 6 000 hommes et 1 000 chevaux au service de l'Empereur. En 1632, il fait campagne en Allemagne du nord et reçoit le grade de Feld-Maréchal-Lieutenant. La même année, en novembre, il est tué d'un coup de canon. Sur les piliers figurent également les litres funéraires en forme de losange de son épouse Anne de Joyeuse.