Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Écrouves

Les mascarons grimaçants qui ornent l'église d'Écrouves représenteraient des malades.

 

Bâtiment roman, fortifié au XIVe siècle et remanié au XVIIIe siècle, l'église a longtemps été le but d'un pèlerinage, en association avec une fontaine qui guérissait de l'adénite ou tuberculose des glandes sous-maxillaires. La maladie était plus connue sous le nom d' « écrouelles », mot assez proche de celui du village, ce qui a sans doute favorisé le pèlerinage. On peut se demander si les nombreux mascarons grimaçants qui ornent l'intérieur et l'extérieur de l'édifice représentent des têtes de malades.