Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Tous enfants de Dieu !

À l'approche de la Journée mondiale du migrant et du réfugié, voici quelques précisions sur des célébrations diocésaines.

En 2017, pour sa 103e édition, la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié nous rassemble autour des Mineurs migrants, vulnérables et sans voix.


À noter : deux célébrations à 10h30 ce dimanche 15 janvier : 
à Bruley, salle Saint-Martin, complexe des Triboulottes (contact : 07 82 81 08 07) ;
à Mont-Saint-Martin, église Saint-Barthelémy (contact : 03 82 24 73 21).



Dans son message, le pape François nous invite à être attentifs à « la réalité des migrants mineurs, en particulier ceux qui sont seuls, [...] trois fois sans défense, parce que mineurs, parce qu’étrangers et parce que sans défense, quand, pour diverses raisons, ils sont forcés à vivre loin de leur terre d’origine et séparés de l’affection de leurs proches ».

Le Service de la Pastorale des Migrants tient à la disposition des paroisses et des communautés les outils utiles pour animer cette journée.
Pour contacter le Service diocésainpastoralemigrants@catholique-nancy.fr

 

 

Seigneur, Dieu de l’univers, Tu es le Père de tous les enfants de la terre.
Tu connais chacun.
Tu nous regardes non comme des êtres anonymes mais comme des personnes, avec un visage, une histoire.
Chacun est pour toi un enfant bien-aimé !

Apprends-nous à nous regarder les uns les autres, comme toi, tu nous regardes.
Enseigne-nous à oser croiser le regard de l’autre.
Ouvre nos yeux pour te rencontrer en nos frères et sœurs.

Tu as une prédilection pour les petits.
Comme Jésus tu te tournes vers les enfants et les jeunes.
Chaque enfant est une bénédiction de toi.
Nous te rendons grâce pour leur force de vie et pour l’espérance dont ils témoignent.
Ils nous rappellent que l’avenir est devant nous : un avenir à construire ensemble, en humanité.
Chacun peut y apporter sa pierre pour que la vie, la paix et l’espérance éclosent.

Tu ne détournes pas les yeux quand la vie est menacée.
Aucune souffrance, aucune vulnérabilité ne te sont étrangères.
Tu entends les cris de tes enfants : ceux de nos voix comme ceux de nos gestes, de nos corps, de nos regards.
Tu vois la main tendue et le corps sans vie ;
tu vois le regard accueillant et les barrières que l’on dresse ;
tu entends les larmes d’une mère après le naufrage et le rire de l’enfant qui a trouvé une nouvelle patrie.

Voici nos yeux, nos mains, nos intelligences et nos vouloirs.
Investis nos existences de ta bonté et de ta sagesse.
Donne-nous un cœur éveillé et compatissant.
Fais-nous grandir en humanité : en paroles et en actes.
Enseigne-nous le chemin vers la Vie. Amen. 



 

Plus d'informations sur cet événement…