Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Ça déménage !

À Nancy Centre, le Secours catholique témoigne au quotidien : on peut tous donner aux autres.

Pendant les travaux, l'accueil continue ! Ainsi pourrait-on résumer l'esprit qui anime les bénévoles de l'équipe du Secours catholique de Nancy-centre. Malgré leur récent déménagement (au 63 rue des Ponts), les activités habituelles ont vite repris, notamment le coin café convivial du jeudi après-midi.
Dans un espace de vie au cadre coloré, fonctionnel et chaleureux, les personnes accueillies peuvent profiter d'un moment de détente et trouver une oreille attentive. Et, pour celles qui le souhaitent, donner éventuellement un coup de main pour les travaux restants ! Il y a de quoi faire : plusieurs pièces sont encore en chantier. Bien sûr, le Secours catholique a fait appel à des entreprises. Mais quelle chance quand des personnes accueillies proposent leur savoir-faire ! 
 


Gylbert Meyniel (ci-dessus, au centre), responsable de l'équipe du Secours catholique du centre-ville de Nancy, supervise les travaux en cours. Pour lui, c'est une évidence, « chacun a quelque chose à donner. Et pouvoir donner aux autres, c'est aussi exister et trouver sa place, ne pas être subordonné à quelqu'un mais, au contraire, être organisateur de quelque chose.»   

 

 

À terme, les aménagements réalisés permettront d'organiser plus souvent des repas conviviaux. De même, le grand local d'activités actuellement en chantier disposera de cloisons coulissantes afin de  créer différents coins de convivilialité.

 

 

En attendant, on ne s'étonne pas de rencontrer dans l'espace d'accueil un coiffeur en train d'exercer son art. Philippe, un habitué des lieux, bénéficie de l'accompagnement du Secours catholique. Lui aussi a voulu proposer son savoir-faire. Ainsi, chaque jeudi, les personnes qui le souhaitent peuvent bénéficier gratuitement d'une coupe de cheveux. Une démarche qui lui semble naturelle et qui fait le bonheur de nombreuses personnes.

 

La convivialité avant tout

Pour le café, demandez Brigitte ! Animatrice du Secours catholique, c'est elle qui prépare le breuvage. Toujours souriante, Brigitte sait se montrer à l'écoute et favoriser les échanges. C'est indéniable, la bénévole aime être ici : « Le bénévolat pour le Secours catholique représente énormément pour moi. Depuis que je suis en retraite, j'y trouve beaucoup de plaisir. Cela occupe mon temps intelligemment et me permet de créer du lien avec les gens.» 

 

 

Une implication qui touche d'ailleurs fortement Annie, participante assidue des jeudis conviviaux du centre-ville : « Je porte un regard d'amour, d'humanité sur les bénévoles du Secours catholique. C'est ma famille. Je suis étonnée de voir des personnes qui donnent autant de leur temps sans juger. Ils ne sont pas reconnus à leur juste valeur.»  Poète à ses heures, Annie a même écrit un beau texte à l'occasion du déménagement.

À l'approche du 3e dimanche de novembre, rendez-vous habituel pour la collecte nationale du Secours catholique, ayons en tête que le Mouvement, au-delà d'une aide aux plus démunis, apporte un accompagnement, pour que tous puissent vivre dignement et participer à la vie sociale.