Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

La Porte de la miséricorde est ouverte

Les pèlerins étaient nombreux, mardi 8 décembre, pour entrer dans l'Année jubilaire.

Après avoir ouvert la Porte de la Miséricorde,  et entouré d'une foule fervente, Monseigneur Jean-Louis Papin a redonné le sens de l'Année jubilaire en insistant sur ce qu'est la Miséricorde divine :

« Béni soit Dieu pour sa miséricorde. Elle nous dit ce qu’il est pour nous. Un Dieu qui se porte à notre rencontre, un Dieu qui prend soin de nous, un Dieu qui nous guérit de toutes nos blessures : blessures du péché, blessures de la maladie et du handicap, blessures morales et sociales et, plus que tout, blessure de la mort, de la mort éternelle. Car Dieu nous a créés pour la vie. [...]»

 

En invitant chacun à prendre sa part, l'évêque a ensuite rappelé comment la Miséricorde, « cœur battant de l'Évangile », doit devenir le  « cœur battant de l'Église ».

« L’Église est l’Église du Dieu de Jésus-Christ lorsqu’elle met au cœur de son action le ministère de la miséricorde. Elle le fait de différentes façons. Par l’annonce de l’Évangile dont saint Jean-Paul-II nous dit qu’elle est « la première des miséricordes ». Par la célébration des sacrements, à commencer par le baptême, mais aussi l’eucharistie, l’onction des malades, et bien entendu le sacrement de pénitence et de réconciliation qui nous donne de nous ouvrir à la miséricorde bienfaisante de Dieu dans le cours ordinaire de notre vie. [...] Le ministère de la miséricorde, l’Église l’accomplit enfin lorsque, à l’instar de Jésus, elle entend le cri des souffrants, elle voit leur misère et se fait proche d’eux pour les aider à se relever et à vivre. Ce ministère diaconal, l’Église l’exerce par ses nombreuses associations caritatives et humanitaires, par ses organisations de solidarité internationale, mais aussi par l’attention et l’engagement de chaque baptisé là où la vie le mène. »
 

En l'église Saint-Sébastien, à Nancy,
le « chemin de miséricorde » est maintenant ouvert.
Soyons nombreux à le parcourir !

 


Retrouvez ici le texte intégral de l'homélie prononcée par Monseigneur Papin.