Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Catholiques en Meurthe-et-Moselle

Construire des ponts

Une journée pour la communication.

La Journée mondiale de la communication (dimanche 8 mai 2016) nous propose de nous mobiliser pour une meilleure communication. Pour cette 50e édition, le pape François nous invite à réfléchir et à agir sur le thème « Communication et Miséricorde : une rencontre féconde ». Dans son message, le Saint-Père nous rappelle que « la communication a le pouvoir de créer des ponts, de favoriser la rencontre et l’inclusion, enrichissant ainsi la société ». 

En liant communication et miséricorde, le pape François propose des voies claires pour vivre la communication comme dialogue, en toutes circonstances. Il rejoint ainsi l’enseignement de ses prédécesseurs qui, depuis Paul VI, affirment que par l’écoute et le dialogue fraternel, l’Église se fait conversation (Ecclesiam suam, 1964). Lier communication et miséricorde, c’est aussi signifier que la communication ne se résume pas à utiliser une diversité d’outils technologiques ; mais qu’il s’agit d’abord d’entrer en relation, de communier comme le stipule l’acception latine du mot communication (communicare). (P. Julien Dupont, diocèse de Poitiers, in Conférence des évêques de france, dossier d'animation pour la Journée des moyens de communication,  8 mai 2016)

 

 

« Les moyens de communication sociale présentent donc un triple intérêt pour le peuple de Dieu : ils aident l'Église à se révéler au monde moderne ; ils favorisent le dialogue à l'intérieur de l'Église ; ils apprennent à l'Église les mentalités et les attitudes de l'homme contemporain, car Dieu l'a chargée de porter à cet homme le message du salut, dans un langage qu'il puisse comprendre, à partir des questions qu'il se pose et qui lui tiennent à cœur » (1971 - Communio et progressio n°125). 


Cette journée invite chacun à se mobiliser pour une meilleure communication, plus respectueuse les uns des autres et spécialement sur les réseaux sociaux. Pour y réfléchir, ce petit film réalisé par la Conférence des évêques de France.



« La communication a le pouvoir de créer des ponts, de favoriser la rencontre et l’inclusion, enrichissant ainsi la société. Comme il est beau de voir des personnes engagées à choisir avec soin des paroles et des gestes pour dépasser les incompréhensions, guérir la mémoire blessée et construire la paix et l’harmonie. Les paroles peuvent jeter des ponts entre les personnes, les familles, les groupes sociaux, les peuples ; que ce soit dans le domaine physique ou dans le domaine numérique. Que les paroles et les actions soient donc telles qu’elles nous aident à sortir des cercles vicieux des condamnations et des vengeances, qui continuent à piéger les individus et les nations, et qui conduisent à s’exprimer avec des messages de haine. La parole du chrétien, au contraire, se propose de faire grandir la communion et, même quand il faut condamner le mal avec fermeté, elle cherche à ne jamais briser la relation et la communication. »

« Les e-mails, sms, réseaux sociaux, chat peuvent, eux aussi, être des formes de communication pleinement humaines. Ce n’est pas la technologie qui décide si la communication est authentique ou non, mais le cœur de l’homme et sa capacité de bien user des moyens mis à sa disposition. Les réseaux sociaux sont capables de favoriser les relations et de promouvoir le bien de la société, mais ils peuvent aussi conduire plus tard à des polarisations et des divisions entre les personnes et les groupes. Le domaine numérique est une place, un lieu de rencontre, où l’on peut caresser ou blesser, avoir une discussion profitable ou faire un lynchage moral. » 

Extraits du message du pape François « Communication et miséricorde, une rencontre féconde ». 

 

 

Mots-clés associés :